Cameroun: 537 producteurs de coton à  l’école

A la faveur d’un projet de lutte contre l’analphabétisme, ils suivent une formation à  l’Alliance française de Garoua. Selon une étude de la Banque mondiale, un agriculteur instruit augmente sa productivité de 15%. Fort de cette réalité, la Société de développement du coton (Sodecoton) a entrepris avec l’Alliance Française de Garoua, une formation rapide de 537 agriculteurs.

Continuer la lecture de « Cameroun: 537 producteurs de coton à  l’école »

LE COTON: UN SUJET D’INTERET POUR LES HOMMES D’AFFAIRES

Le vendredi 21 mars 2014, le club des hommes d’affaires franco-burkinabè (CHAFB) a organisé un diner débat sur le thème, « la filière coton». La communication a été faite par Monsieur BAYOULOU Jonas, Secrétaire Général de la SOFITEX. Il partageait le présidium avec M NABOLLE Abdoulaye, président de l’antenne Bobo €“Dioulasso du club et directeur général de FILSAH, M YAMEOGO Wilfried, Modérateur des débats et Secrétaire Permanent du Suivi de la Filière coton libéralisée, M TRAORE Karim, président de l’UNPCB, M Pierre ABADIE, 2ème vice Président du club, M. SAWADOGO Michel économiste.

Continuer la lecture de « LE COTON: UN SUJET D’INTERET POUR LES HOMMES D’AFFAIRES »

LE PREMIER MINISTRE AUX COTES DES PRODUCTEURS DE COTON

pm_sur_tracteur.jpg

La cérémonie de remise des tracteurs de l’UNPCB a été placée sous les hauts patronage et parrainage de deux éminentes personnalités du Burkina:
Son Excellence Monsieur TIAO Beyon Luc Adolphe, Premier Ministre et son Excellence Monsieur OUATTARA Soungalo Apollinaire, Président de l’Assemblée Nationale.
L’évènement s’est déroulé le vendredi 21 mars 2014 au garage lourd de la SOFITEX à  Bobo-Dioulasso,
Au cours de la rencontre, quatre personnalités ont pris la parole pour exprimer leurs reconnaissances au Chef de l’Etat et au gouvernement pour l’exonération obtenue et aussi pour insister sur la nécessité de renforcer la professionnalisation des agriculteurs et des producteurs de coton en particulier.

Continuer la lecture de « LE PREMIER MINISTRE AUX COTES DES PRODUCTEURS DE COTON »

Mécanisation de l’agriculture burkinabè : 300 tracteurs pour les producteurs de coton

La mécanisation est en marche chez les producteurs du coton du Burkina Faso. En effet, ce vendredi 21 mars 2014 à  Bobo-Dioulasso, 300 tracteurs d’un montant de plus de 1,9 milliard de F CFA ont été remis à  l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPC/B).

Continuer la lecture de « Mécanisation de l’agriculture burkinabè : 300 tracteurs pour les producteurs de coton »

Remise des 300 tracteurs: la gratitude de l’UNPCB

Le vendredi 21 mars 2014, les responsables des 28 Unions Provinciales de Producteurs de Coton, représentants les producteurs acquéreurs ont reçu symboliquement 300 tracteurs de leur fa&agraveîtière, l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina (UNPCB).
Ces tracteurs ont été acheté avec un crédit de près de 2 milliards de f.cfa octroyé par ECOBANK et grà¢ce à  l’exonération de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) et des Droits de Douanes (DD) à  titre exceptionnel promis par le Président du Faso et décidé en Conseil des Ministres.
Dans son discours, prononcé au cours de la cérémonie de remise, le premier responsable de l’UNPCB n’a pas manqué d’exprimer la gratitude des producteurs de coton au Président du Faso qui a respecté l’engagement qu’il avait pris à  la 16ème JNP.
En dessus, l’intégralité du discours du porte parole des producteurs de coton, le président de l’UNPCB.

Continuer la lecture de « Remise des 300 tracteurs: la gratitude de l’UNPCB »

300 tracteurs: les conditions d’acquisition

L’UNPCB a préalablement établie une liste de conditions à  remplir par les producteurs de coton désirant acquérir les nouveaux tracteurs. Ces critères ont été préalablement diffusés auprès de toutes les 28 provinces membres de l’UNPCB et leurs démembrements.
Ainsi, les producteurs acquéreurs devront remplir les conditions ci-après:
– àªtre membre d’un GPC ne disposant pas d’impayés,
– disposer de:
# une capacité de production supérieur ou égale à  15 tonnes de coton,
# une exploitation agricole d’une superficie total supérieure ou égale à  40 ha,
# dont une superficie pour le coton supérieure ou égale à  15 ha,
– communiquer la production, des spéculations produites au cours des 3 dernières campagnes;
– disposer d’un niveau d’équipement attelé minimum:
# 2 charrues ;
# 4 bœufs de trait;
# 2 butteurs;
# 2 sarcleurs.
– disposer de la caution solidaire de son GPC, obtenue au cours d’une AG tenue en présence d’un technicien UNPCB et d’un technicien de la société cotonnière;
– disposer de la caution solidaire de son UDPC et de son UPPC;
– prendre une assurance vie;
– payer les frais de taxe de solidarité et communale (UEMOA-CEDEAO);
– payer les frais de formation du tractoriste et du chef d’exploitation;
– joindre le reçu de versement de l’acompte au dossier de demande.

Continuer la lecture de « 300 tracteurs: les conditions d’acquisition »

Remise de 300 tracteurs aux producteurs acquéreurs

Le vendredi 21 mars 2014, l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina (UNPCB) procèdera à  la remise symbolique de 300 tracteurs, aux responsables des Unions Provinciales de Producteurs de Coton, représentant les producteurs acquéreurs.
L’UNPCB a pu acquérir ces tracteurs grà¢ce à  l’exonération de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) et des Droits de Douanes (DD) à  titre exceptionnel dont elle a bénéficié.

Continuer la lecture de « Remise de 300 tracteurs aux producteurs acquéreurs »