L’ASSEMBLEE GENERALE 2008: DISCOURS DU MINISTRE DELEGUE

DISOURS DU MINISTRE DELEGUE AUPRES DU MINISTRE DE L’AGRICLUTURE DE L’HYDRAULIQUE ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES A LACEREMONIE D’OUVERTURE DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE L’UNPC-B

« L’honneur me vient de prendre la parole au nom de Monsieur Laurent SEDOGO, Ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources Halieutique pour vous souhaiter la bienvenue à  l’assemblée générale de l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina qui se tient dans la capitale du bassin cotonnier.
Personnellement je suis heureux de présider la présente cérémonie. Votre sollicitation qui nous a été adressée en vue de patronner la rencontre la plus importante de votre fa&agraveîtière démontre si besoin en était, la grande confiance que vous accordez à  votre ministère de tutelle.
C’est l’une des raisons pour laquelle nous avons répondu favorablement à  votre demande.

C’est également un plaisir de pouvoir prendre part à  une de ces rencontres au cours desquelles vous débattez des sujets importants pour la vie de votre union, vous examinez des bilans de vos activités et analysez les textes devant régir le fonctionnement de vos nouvelles structures.

Mesdames et Messieurs

Il y a plus de dix ans, vous décidiez de créer une fa&agraveîtière qui vous représenterait et défendrait vos intéràªts tant au niveau national q’international. Ce pari, vous l’avez réussi en veillant à  ce qu’elle soit conforme aux dispositions de la loi 014/99/AN du 24 avril 1999.
Je voudrais souligner ici que votre mérite tient à  la discipline que vous vous àªtes imposée, celle de la diversité des points de vue, celle de la rigueur dans le travail.
Par ailleurs, il est important de noter cette capacité qui vous caractérise à  privilégier l’intéràªt général au détriment des intéràªts personnels. Toute chose qui prévaut au rayonnement et à  la crédibilité de votre organisation.

Mesdames et Messieurs

C’est en constatant votre capacité d’abnégation que le Gouvernement et vos partenaires vous jugent à  màªme de contribuer concrètement au développement du monde rural. Grà¢ce à  ce dynamisme, on en est à  vous confier des responsabilités telle que la gestion de projets d’envergure nationale.
Nous constatons tous ensemble que votre union est également appréciée parce que vous avez su choisir la concertation, la meilleur voie pour aplanir les difficultés entre vous et avec vos partenaires.
Il me pla&agraveît ici d’évoquer le combat que vous avez mené avec l’appui du gouvernement à  travers le Ministère de l’Agriculture, de Hydraulique et des Ressources Halieutiques dans le cadre des négociations ayant trait à  la crise cotonnière. Il en est de màªme de votre participation active à  l’élaboration de la loi n° 034-2009/AN portant régime foncier rural qui vient d’àªtre adoptée le 16 juillet 2009 par la représentation nationale.

Cette loi dont l’application doit faciliter les transactions foncières rurales dans notre pays devra cependant faire l’objet d’une large diffusion pour laquelle votre participation est tant attendue.
Au regard de ce que vient d’àªtre mentionné je ne doute pas un instant que vos assises permettront une analyse approfondie des différents documents soumis à  l’appréciation de cette assemblée générale au sortie de laquelle d’importantes décisions et recommandations seront prises.
Avant de terminer mon propos, je voudrais réitérer, au nom du Gouvernement, notre gratitude aux partenaires techniques et financiers pour leur soutien constant.
Tout en souhaitant une très bonne campagne agricole à  tous les producteurs, je déclare ouverte l’assemblée générale ordinaire de 2008.
Je vous remercie »

DES VARIETES AMELIOREES POUR UNE AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE

Les producteurs de coton sont ceux qui tirent de meilleurs revenus monétaires de leur métier. Cependant, leurs familles, à  l’instar des autres familles du milieu rural sont malnutries. Ce paradoxe pourrait àªtre du au manque d’information sur la bonne alimentation et son impact sur le bien àªtre. L’ONG Africare a décidé de réduire cette ignorance. Dans les lignes qui suivent nous vous faisons découvrir, à  travers compte rendu, portrait et témoignage, le projet de sécurité alimentaire HANARP élaboré en partenariat avec l’UNPC B pour gagner le défi de la bonne alimentation des producteurs de Karangasso Vigué.

Continuer la lecture de « DES VARIETES AMELIOREES POUR UNE AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE »